Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Les Manifestations pour commémorer la plus importante insurrection de Martinique, qui éclata le 22 Septembre 1870, à Rivière Pilote, seront nombreuses. La Collectivité Territoriale de Martinique invite la population à y participer. Au programme : « Conférence, swaré bèlè, retraite aux flambeaux, messe et autres animations seront au programme de ces 4 jours de commémoration de ce pan de l’histoire martiniquaise. »

Vini Gloriyé Septanm 1870

 

La Collectivité de Territoriale de Martinique présente Gloriyé Septanm 1870, du jeudi 22 au dimanche 25 septembre 2016, à Fort-de-France et à Rivière-Pilote.

Conférence, swaré bèlè, retraite aux flambeaux, messe et autres animations seront au programme de ces 4 jours de commémoration de ce pan de l’histoire martiniquaise. L’Insurrection du 22 septembre 1870, véritable mouvement populaire de révolte, a prolongé la lutte des anciens esclaves pour la liberté et la dignité, remettant ainsi en question l’ordre colonial et la société post- esclavagiste de la deuxième moitié du XIXème siècle.

La commémoration de Septembre 1870 se veut être pour la Collectivité Territoriale de Martinique, un outil de transmission et de consolidation des valeurs de liberté, de dignité, de solidarité et de don de soi portées par les insurgés, incarnant des valeurs fondamentales pour l’humanité.

Retrouvez le programme détaillé de la manifestation sur : www.collectivitedemartinique.mq 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Dis-le aux étoiles », dix nouvelles qui explorent nos vies au pays (gwada et nina) dont l'une parle de la difficulté d'être journaliste dans un petit pays. L'auteur l'a appelé « petit pays ».

Il y a des annonces comme ça, qui vous éclaire une journée.

Les organisateurs avaient prévu la manifestation avant les élections à Saint-Pierre, mais vraiment ça tombe bien.

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Une attaque rageuse a envahi la toile, celle d’une infirmière de l’Education Nationale, installée en France, formatrice en éducation à la sexualité.

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, annonce clairement son choix, celui de protéger la santé de la population de sa commune, donc les écoles ne rouvriront pas.

L’idée leur est venue après une réunion avec l’Agence Régionale de Santé et la Préfecture, au cours de laquelle ils ont « pris conscience que l’avenir de la Martinique dans ce contexte de crise san

Le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a réuni ce lundi matin les maires et Présidents des EPCI pour évoquer les mesures à pre

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé lors de son allocution télévisée du 13 avril dernier, la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai, une date

Pages

« < 3 4 5 6 7 »