Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Une task force rassemblant dans une "structure commune" policiers et gendarmes verra le jour en septembre en Corse et aux Antilles-Guyane afin de lutter contre la criminalité et les règlements de comptes, a-t-on appris de sources concordantes vendredi.
    
Selon le projet de cette réforme en discussion avec la parité syndicale de la police, que l'AFP s'est procuré, il s'agit de créer une "structure commune de coordination" police/gendarmerie afin de lutter "contre les réalités criminelles spécifiques" dans ces départements.
    
Il y aura donc dès septembre, selon l'entourage du ministre de l'Intérieur Manuel Valls, une Unité de lutte commune contre la criminalité organisée (ULCOC) et une autre de même nom aux Antilles-Guyane où est inclue aussi la "lutte contre les violences".
    
La première, selon ce document, sera dirigée par le directeur régional de la police judiciaire (PJ) secondé par le commandant de la section de recherches de gendarmerie. Ce sera l'inverse, sur le même schéma, aux Antilles-Guyane.

AFP

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La récente lettre de soutien de Geneviève Fioraso, Secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, est bienvenue pour Corinne Mencé-Caster.

Il est toujours rassurant d'entendre la voix, ou de lire les mots des intellectuels quand elle ne sert pas à renforcer ou flatter le pouvoir en place.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

La Poste distribue des masques p

Pages

1 2 3 4 5 »