Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer. Il y a au moins 3 survivants, ils sont dans un état critique.

 

A 12h08 ce vendredi, un Boeing 737-200 loué par Cubana de Aviación, avec un équipage étranger et 104 passagers à bord, s'est écrasé de La Havane à Holguin sur le vol DMJ 0972.

Au moment du décollage, l'avion s'est précipité entre l'aéroport José Martí et Santiago de Las Vegas.

Le président des Conseils d'État et des ministres, Miguel Díaz-Canel, est à la place de la catastrophe avec d'autres autorités du pays. Le directeur du transport aérien, Mercedes Vázquez, informe qu'il s'agit d'un vol de la compagnie Damojh.

Selon les premières informations, l'avion est tombé près du terminal 1, dans une zone de cultures agricoles, dans la municipalité de Boyeros.

Une épaisse colonne de fumée s'est élevée dans les environs de l'aéroport, sortant de l'avion en flammes.

Un un grand déploiement de personnels médicaux, soutenu par les forces de la police nationale révolutionnaire et le service d'incendie dans la région de Rancho Boyeros, sont sur les lieux de l'accident.

Informations de Cubadebate

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président américain, Barack Obama, va faire dans la soirée une déclaration à la Maison Blanche, sur l'assouplissement de l'embargo à Cuba. 

Les organisations internationales, continentales et régionales ainsi qu’un certain nombre de chefs de gouvernement des Caraïbes ont salué la reprise des relations diplo

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Un collectif de plusieurs associations s'est mobilisé le samedi 9 juin pour attirer l'attention des autorités sur le désastre sanitaire qui touche la Martinique avec l’

Tous les hommes sont-ils égaux ?  Widad Amra introduit par cette question son cri pour la Palestine.

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »