Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Pawol ladjé

L'élection présidentielle française a secoué les dernières colonies de la France, notamment la Martinique ou, même si La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon l’emporte, le vote en faveur du Front National laisse un grand sentiment de honte. Secoués aussi quand à l'image de la Métropole, les partis traditionnels sont désorganisés par les déserteurs qui vont, En Marche vers le nouveau pouvoir. Si les indépendantistes font mine d’être en dehors des affaires politiques françaises, ce sont les législatives françaises qui révèlent que là aussi, l’éclatement s’annonce.

Macron a mis en marche tous les tambou-à dé-bonda... 

Conséquence : Le PPM ne sait plus où est son réservoir...

La filouterie Filloniste a explosé la Droite chapeau bakoua... Heureusement pour elle, avec la CTM, Alfred-Jeanne avait déjà Cazé Ti Môso !

Mais que reste t-il du MIM ?  

Alfred Marie-Jeanne, le président du mouvement, a voté pour la première fois à l'élection présidentielle et il a mis un bulletin Macron pour faire barrage à l'extrême droite raciste et xénophobe. Pour les Législatives, il parcourt la campagne avec ses ich déwo. Ceux qui se croyaient légitimes ne savent plus si c'était papa ou parrain.

De tous les côtés le peuple cherche un père, un maître, un Dieu...ou un Insoumis !

Seule la colonisation continue à gagner...  Foutt nou an bétiz !

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Rédacteur en chef de « France-Antilles », Rudy Rabataly nourrit la rubrique « Pawol anba fey » qui est aussi le titre d’un recueil de ses chroniques (Editions Jasor), publié en 2012.

Depuis quelques jours on entend parler d’une femme toujours silencieuse qu'on dit folle, qui le soir a pour habitude d'aller se couch

Après les attentats du 13 novembre à Paris, qui ont fait 130 morts et plus de 300 blessés et la menace de nouvelles attaques annoncées par Daesh, le climat est à la méf

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »