Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ce vendredi 16 janvier , à 20 heures, l'Atrium présente "Un dimanche au cachot", une adaptation du roman de Patrick CHamoiseau, par José Plya .

«Un dimanche de pluie, une petite fille se réfugie sous une voûte de pierre, dans le jardin du foyer qui l'a recueillie. Terrassée par une souffrance indépassable, elle reste prostrée dans l'ombre et ne veut plus en sortir. On sollicite alors Patrick Chamoiseau, écrivain, Marqueur de Paroles, et surtout éducateur en matière de justice. Mais tandis qu'il vient au secours de l'enfant, il devine ce qu'elle ignore : cette voûte de pierre n'est autre que le plus effrayant des vestiges de l'esclavage.»

Il est annoncé que dans l’adaptation, José Pliyat « ne conserve que la parole de  " L’oubliée "»,  la petite chabine enfermée au cachot pour avoir osé crier contre le maître. Un choix en hommage à tous les oubliés de l’esclavage, mais également à ceux d’aujourd’hui qui souffrent d’une autre forme de coercition de négation. »

"L’oubliée" nous plongera dans l’histoire oubliée de la Martinique d’un certain temps, que l’imaginaire envoutant de Patrick Chamoiseau réveille dans son roman.

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Pour cette année 2014, sa majesté Vaval s’est mise dans la peau du moustique Aedes aegypti,  vecteur de la dengue et du chikungunya qui se répand depuis quelques semaines dans le

L’Ati Max Gesner Beauvoir, chef suprême du vodou haïtien, est décédé le 12 septembre 2015 à Port-au-Prince.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les déclarations des élus et responsables politiques qui ont suivi la destruction des statues de Victor Schloelcher à Fort-de-France et à Schoelcher ce 22 Mai 2020, ont

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

Pages

1 2 3 4 5 »