Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les déclarations des élus et responsables politiques qui ont suivi la destruction des statues de Victor Schloelcher à Fort-de-France et à Schoelcher ce 22 Mai 2020, ont été d'une rare violence contre les jeunes qui ont décidé d'abattre un des symboles de la domination blanche qui trouble encore l'inconscient collectif dans les colonies. L’extrême rapidité du Parquet à saisir un juge d’instruction, pour poursuivre les responsables de ce crime de lèse-maître Blanc, se situe dans la lignée des décisions coloniales qui ont marqué et marquent encore notre histoire, et ce n’est en revanche pas étonnant. On peut s’attendre à une déclaration plus sereine et constructive du maire du Prêcheur, prévue pour ce soir, jeudi 28 Mai, lors du conseil municipal. Marcellin Nadeau annonce déjà qu’il « proposera notamment de rencontrer les jeunes qui sont à l’origine de la destruction des deux statues de Victor Schoelcher en vue d’une réflexion autour de la Colonne tronquée en hommage à Du Parquet qui se trouve au Prêcheur. »

« Lors de l’installation du nouveau Conseil municipal qui aura lieu ce jeudi 28 mai à 19 h à la salle Félix grelet, le maire-Marcellin NADEAU-fera une importante déclaration en rapport avec les évènements survenus dans le cadre de la commémoration du 22 Mai à Schoelcher et à Fort de France.

Il proposera notamment de rencontrer les jeunes qui sont à l’origine de la destruction des deux statues de Victor Schoelcher en vue d’une réflexion autour de la Colonne tronquée en hommage à Du Parquet qui se trouve au Prêcheur. Ce travail se fera en collaboration avec la commission municipale de la mémoire du Prêcheur, créée le dimanche 24 mars 2019 et présidée par Jean-Edgard ABROSI. »

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Ils étaient 1200 participants pour la 5ème édition de la TransMartinique 2014.

Les étudiants des pôles de Guadeloupe et de Martinique font savoir qu'ils ne participent à aucun mouvement de grève.

Pages

« 246 247 248 249 250 »

Articles récents

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

Margaret Papillon est née sous la dictature Duvaliériste.

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Pages

« < 246 247 248 249 250 »