Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les déclarations des élus et responsables politiques qui ont suivi la destruction des statues de Victor Schloelcher à Fort-de-France et à Schoelcher ce 22 Mai 2020, ont été d'une rare violence contre les jeunes qui ont décidé d'abattre un des symboles de la domination blanche qui trouble encore l'inconscient collectif dans les colonies. L’extrême rapidité du Parquet à saisir un juge d’instruction, pour poursuivre les responsables de ce crime de lèse-maître Blanc, se situe dans la lignée des décisions coloniales qui ont marqué et marquent encore notre histoire, et ce n’est en revanche pas étonnant. On peut s’attendre à une déclaration plus sereine et constructive du maire du Prêcheur, prévue pour ce soir, jeudi 28 Mai, lors du conseil municipal. Marcellin Nadeau annonce déjà qu’il « proposera notamment de rencontrer les jeunes qui sont à l’origine de la destruction des deux statues de Victor Schoelcher en vue d’une réflexion autour de la Colonne tronquée en hommage à Du Parquet qui se trouve au Prêcheur. »

« Lors de l’installation du nouveau Conseil municipal qui aura lieu ce jeudi 28 mai à 19 h à la salle Félix grelet, le maire-Marcellin NADEAU-fera une importante déclaration en rapport avec les évènements survenus dans le cadre de la commémoration du 22 Mai à Schoelcher et à Fort de France.

Il proposera notamment de rencontrer les jeunes qui sont à l’origine de la destruction des deux statues de Victor Schoelcher en vue d’une réflexion autour de la Colonne tronquée en hommage à Du Parquet qui se trouve au Prêcheur. Ce travail se fera en collaboration avec la commission municipale de la mémoire du Prêcheur, créée le dimanche 24 mars 2019 et présidée par Jean-Edgard ABROSI. »

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

La circulation sera modifiée à Fort-de-France à l'occasion de la venue du Président de la République, Emmanuel Macron, le jeudi 27 septembre.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

La Poste distribue des masques p

Pages

1 2 3 4 5 »