Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les autorités des Bahamas répondent que c’est «un montage faux et malveillant des événements », cette photo montrant un certain nombre de migrants parqués dans une cage comme du «bétail». Le ministère de l'Immigration a déclaré qu'il avait bien vu la photo de migrants détenus à Exuma et diffusée sur les médias sociaux, plus tôt cette semaine.

Les autorités des Bahamas cherchent à se défendre , mais les images parlent : « Le montage présenté par cette photo est fait par ceux qui cherchent à saboter la politique du ministère, montrant en quelque sorte que les migrants ont été maltraités et détenus dans des conditions inhumaines. C’est une construction mensongère et malveillante des événements. La photo et les commentaires semblent avoir été conçus pour diffamer le ministère ».

Le Président de l'Association de Grand Bahamas des droits de l'homme (GBHRA), Fred Smith, a déclaré que depuis le lancement de la politique d'immigration du gouvernement le 1er Novembre, les Affaires étrangères et le ministre de l'Immigration Fred Mitchell ont insisté pour que les autorités ne traitent pas les migrants illégaux  comme "des bovins ».

A la lumière de l'image récemment publiée, montrant  des immigrants illégaux présumés parqués dans une enceinte portable, plus adaptée au transport du bétail que des êtres humains, GBHRA exige que le ministre donne « une explication satisfaisante du comportement des fonctionnaires sous sa responsabilité. »

« Il doit répondre aux nombreux cas de maltraitance physique, de détention illégale et des tactiques illégales qui ont surgi au cours des deux derniers mois, sans compter la récente allégation de viol commis par un fonctionnaire principal de l'immigration, même si la position de Mitchell a été de dire que le gouvernement des Bahamas ne tolère pas d’abus sur des détenus. »

« C’est une esquive calculée et cynique. Le fait est, qu’il est le ministre responsable du ministère de l'Immigration, de ses employés et de leurs actes. Ses explications sont tout simplement insuffisantes. »

Fred Smith a ajouté que « la photo est un exemple incontestable du traitement inconstitutionnelle, inhumain et dégradant des personnes - qui sont innocentes jusqu'à preuve du contraire, par la loi - qui a souillé l'âme des Bahamas pendant des décennies. La nouvelle politique dure de Mitchell n'a fait qu'exacerber cette tendance honteuse ».

Mais dans un communiqué, le ministère de l'Immigration a déclaré que « les personnes sur la photo étaient assises sur le plateau d’une remorque avec un hayon métallique amovible, ouverte à l’arrière. »

« La remorque a été utilisée pour transporter les personnes de l'endroit où elles ont atterri, jusqu'à Exuma, l'établissement de détention de l'auditorium CE McKenzie à Ramsay. Les migrants sont restés dans ce lieu la nuit,  jusqu'à ce qu'ils aient été transportés par la Force de défense royale des Bahamas, à Nassau.

« Le voyage j’usqu’à l’arrivée à Exuma, dure normalement trente à quarante minutes. A aucun moment un individu sous la garde ou le contrôle du ministère de l'Immigration, n’a été conservé dans des conditions inhumaines », a déclaré le ministère.

Le GBHRA, précise qu’il ressort de la collecte de témoignages des Bahamiens, d'origine haïtienne en particulier, un contrôle inhabituel et injustifié par le Conseil national d'assurance, des frais illégaux perçus par les fonctionnaires pour les soins des enfants dans le système de santé public, et le refus d’accès à une école publique, pour ne citer que quelques cas.»

Le GBHRA a déclaré qu’il qu'invite Mitchell à répondre aux diverses questions soulevées au sujet de la nouvelle politique, faute de quoi il demandera au Premier ministre, Perry Christie, « de le soulager du portefeuille de l'immigration, pour le donner à quelqu'un avec la clairvoyance nécessaire, pour que cesse cette politique désastreuse qui menace de nous perdre. »

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Une séance photo avec la chanteuse-actrice Zendaya pour un magazine de mode relance le débat sur les photos retouchées donnant une perception irréaliste de beauté.

Le président de la Bolivie, Evo Morales, a confirmé lors d'une réunion à la Paz avec des diplomates boliviens, que le Pape se rendra dans son pays en 2015, sans préciser la date.

 

À environ 18h12 mardi, les gardes-côtes du secteur de San Francisco ont reçu une alerte de la police de San Rafael signalant un navire qui prend l'eau à San Pablo Bay.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Pages

1 2 3 4 5 »