Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Pawol ladjé

Rédacteur en chef de « France-Antilles », Rudy Rabataly nourrit la rubrique « Pawol anba fey » qui est aussi le titre d’un recueil de ses chroniques (Editions Jasor), publié en 2012. L’humour du journaliste ravit chaque samedi les lecteurs du quotidien. Sa description de la Saint-Valentin à la sauce martiniquaise devrait rencontrer le même succès.

Valentin twa pédal !

La Saint-Valentin ne fait pas partie de notre culture. C'est vrai ! Pourtant ce jour-là, le chiffre d'affaires des bijouteries augmente de 10%, des restaurateurs de 20%, des salles de cinéma de 30%, des fleuristes de 40%. Et pourtant, pas besoin d'être devin pour savoir que le 14 novembre 2016 (c'est dans neuf mois), le chiffre d'affaires des naissances à la Maternité sera toujours négatif. Alors Valentin, fout ou dékalé !

Rudy Rabataly

« France-Antilles » Samedi 13 Février 2016)

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'élection présidentielle française a secoué les dernières colonies de la France, notamment la Martinique ou, même si La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon l’emport

Depuis quelques jours on entend parler d’une femme toujours silencieuse qu'on dit folle, qui le soir a pour habitude d'aller se couch

Steve Gadet interroge : A quoi servent les sciences-humaines et sociales, l’art et les lettres ?

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Un collectif de plusieurs associations s'est mobilisé le samedi 9 juin pour attirer l'attention des autorités sur le désastre sanitaire qui touche la Martinique avec l’

Tous les hommes sont-ils égaux ?  Widad Amra introduit par cette question son cri pour la Palestine.

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »