Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

La ministre des outre-mer annonce aux étudiants qui envisagent de rentrer au pays pour les vacances, qu'ils seront soumis à une quatorzaine stricte en raison de la pandémie de covid-19, « afin de mieux protéger nos territoires.» Les vacances commenceront pour ces jeunes qui auront déjà supporté les deux mois de confinement, par une nouvelle épreuve. « Vous devrez vous soumettre aux conditions d'accès qui, dans la situation épidémique actuelle, imposent le respect d'une quatorzaine stricte dans des centres dédiés mis en place par les autorités. Concrètement cela implique que vous vous engagiez à passez 14 jours isolés dans un site identifié et à être testés. En fonction des destinations et des dates de retour disponibles, vous serez affectés dans une structure dédiée de quatorzaine, soit en région parisienne avant votre départ, soit dans votre territoire directement à la sortie de l'avion. Ce choix d’affectation vous sera transmis ultérieurement ainsi qu’une attestation de déplacement pour que vous puissiez rejoindre soit directement l’aéroport, soit le centre de quatorzaine en île de France.»

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Ce lundi 13 avril au cours de son allocution aux Français sur la pandémie de Covid-19, 

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

L’Ordre des avocats de Martinique obtient une belle victoire face à la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, pour que les droits à la vie des prisonniers du centre

En Martinique comme partout ailleurs sur le territoire français, l’annonce surprise du Président de la République mettant fin au confinement le 11 mai 2020,  n’a pas pr

Le Président de la République s'est enfin penché sur la Culture, l'un des secteurs des plus impacté par la pandémie.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a répondu favorablement à la demande du Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy, Bruno Magras et de la Préfète

Catherine Conconne s'est abstenue, Maurice Antiste inscrit dans le même Groupe ( Socialistes et Républicains), a voté contre.

Pages

« < 4 5 6 7 8 »