Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ce courrier signé d'Yves Hayot le 11 février 1992 à l'atention de Louis Mermaz, ministre socialiste de l'agriculture de l'époque, n'a plus de secret pour personne. La vérité aime prendre l'escalier, elle sait que l'ascenseur du mensonge est exposé aux pannes. Forte de ses efforts, la vérité apprend aussi la patience. Les responsables de l'empoisonnement des populations de Martinique et de Guadeloupe, de leur terre, leurs rivières, ne vivront plus tranquillement comme étrangers à la souffrance semée. Ces marchands de mort pourront faire disparaître des archives, payer des larbins pour sauter à leur secours, l'histoire de ce scandale, de ce crime prémédité, éclate à la face du monde. Quand aux journalistes qui choisissent d'être aux ordres, les réseaux sociaux racontent déjà leur inéluctable disparition. Le courrier d'Yves Hayot demandant la prolongation de l'utilisation du Curlone, cet autre nom du chlordécone, en dit un peu plus sur les responsabilités, même si ce planteur est décédé en Mars 2017.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le maire de la ville du Lamentin, Pierre Samot,  est à 80 ans le candidat le plus âgé en Martinique, pour ces élections municipales de mars 2014. Ce dissident communiste élu depu

On ne les entend pas souvent les 9000 greffiers que comptent les tribunaux de France.

La décision est venue de la Cour d'Appel de Paris après que la journaliste, Mme Remedios Sanchez-Pascual, victime de harcèlement moral, ait été déboutée par le conseil des prud'hommes de Paris.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

« Quand le feu prend, ne diabolisez pas ceux qui le font brûler.

L'appel à s'armer lancé sur Facebook par le béké Guillaume De Reynal à sa caste, pour faire face à une menace imaginaire venant des Nègres empoisonnés au chlordécone, v

Le Viaduc de Fond Lahaye devrait voir le jour. C'est par le vainqueur, l'entreprise d'ingénierie EGIS, que l'information arrive dans nos eaux.

Dans un communiqué, l’Alliance Ouvrière et Paysane (AOP) apporte son soutien « sans réserve à la campagne d'unité lancée pour soutenir les 7 jeunes résistants martiniquais raflés jeudi 28 novembre

La CGTM réagit à de fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux, appellant à une moblisation pour un mois, du 06 janvier au 06 février 2020.

Pages

1 2 3 4 5 »