Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes
Tags: 

La compagnie aérienne régionale LIAT a annoncé son intention de prendre des mesures drastiques après ses efforts restés infructueux  pour convaincre d’autres pays des Caraïbes d’entrer dans son capital. Une décision prise à la suite d’une réunion entre les quatre pays actionnaires (Antigua, Barbade, Dominique et Saint-Vincent), qui s’est tenue jeudi à Barbade.  Le Président du Conseil d’Administration, Jean Holder, a déclaré que dans un délais de 100 jours,  un plan de restructuration sera mis en place car il y va de la survie de la compagnie.

A l’occasion d’une conférence de presse,  Jean Holder a  ajouté «  Nous devons jeter un regard sans concession sur la rentabilité de certaines lignes. Nous avons fait appel à des experts pour nous aider à approfondir  cette question, mais il est évident que la LIAT ne peut pas continuer à assurer des vols quotidiens dans 21 pays des Caraïbes , offrant près de 1000 vols par semaine quand seulement quatre pays  ont investi pour ce service.

La Compagnie, à cours de liquidité,  ne veut plus dans ces conditions assurer ces prestations qui s’apparentent à une forme  de service public, au détriment de la rentabilité commerciale.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les autorités sanitaires ont indiqué que la maladie transmise par les moustiques, le chikungunya, a échappé à tout contrôle, ce qui affecte la population dans les 17 circonscriptions de l'île.

Après la rencontre le 4 Juillet dernier à Point-à-Pitre, des Présidents des collectivités de Martinique et de Guadeloupe, le sort de l'Université était encore à l'ordre du jour, à Fort-de-France ce

Le Tour des Roles Yondes était dimanche à Fort-de-France, et encore le lundi matin pour le départ de la première étape.

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »