Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes
Tags: 

La compagnie aérienne régionale LIAT a annoncé son intention de prendre des mesures drastiques après ses efforts restés infructueux  pour convaincre d’autres pays des Caraïbes d’entrer dans son capital. Une décision prise à la suite d’une réunion entre les quatre pays actionnaires (Antigua, Barbade, Dominique et Saint-Vincent), qui s’est tenue jeudi à Barbade.  Le Président du Conseil d’Administration, Jean Holder, a déclaré que dans un délais de 100 jours,  un plan de restructuration sera mis en place car il y va de la survie de la compagnie.

A l’occasion d’une conférence de presse,  Jean Holder a  ajouté «  Nous devons jeter un regard sans concession sur la rentabilité de certaines lignes. Nous avons fait appel à des experts pour nous aider à approfondir  cette question, mais il est évident que la LIAT ne peut pas continuer à assurer des vols quotidiens dans 21 pays des Caraïbes , offrant près de 1000 vols par semaine quand seulement quatre pays  ont investi pour ce service.

La Compagnie, à cours de liquidité,  ne veut plus dans ces conditions assurer ces prestations qui s’apparentent à une forme  de service public, au détriment de la rentabilité commerciale.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un incendie soupçonné d'être d'origine criminelle, a  détruit mercredi soir un bâtiment abritant des équipements importants de communication de l'aviation civile, à l'aéroport international Charles

Les secours sont à la recherche d'au moins trois personnes portées disparues, après qu'un minibus transportant plusieurs passagers, y compris des étudiants, ait plongé dans la mer ce lundi matin, e

A la veille du Carnaval, les autorités de Dominique avertissent que les plumes d'oiseaux ne doivent pas être importées dans le pays, sauf si le le processus passe par l

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »