Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’affaire des violences policières infligées au jeune militant anti-Chlordécone, Kéziah Nuissier, le 16 janvier 2020 devant le commissariat de Fort-de-France, entrera dans les livres d’histoire de la justice coloniale en Martinique. Ses avocats, le Bâtonnier Raphaël Constant et Maître Eddy Arneton ont, au cours d’une conférence de presse ce mardi 3 novembre, montré des photos et vidéos accablantes pour le procureur de la République Renaud Gaudeul. Le chef du parquet s’était précipité devant la presse pour charger le jeune militant déclarant qu’il a porté « des coups extrêmement violents » à un militaire de la gendarmerie « au sol ». Une déclaration qui avait scandalisé puisque des vidéos circulaient sur les réseaux sociaux, montrant des gendarmes lavant rapidement le sang du jeune homme, coulant sur la chaussée à cause d’une blessure à la tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le gouvernement de la République dominicaine reste sourd aux condamnations qui arrivent de nombreux pays et d' organisations des droits de l'homme.

Francis Carole, président du mouvement politique PALIMA et aussi Conseiller exécutif de la CTM, ne reste pas insensible à l'actualité et la récente déclaration de François Fillon, l'ancien Premier

Le mouvement International pour les Réparations a adressé une lettre au Président de la République Française, Emmanuel Macron, lui rappelant sa déclaration faite en Algérie  en février dernier, alo

Pages

« 4 5 6 7 8 »

Articles récents

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

On a pu constater le silence des élus de ce pays Martinique, face aux violences policières exercées hier jeudi 16 juillet 2020, contre des jeunes militants anti

Le Préfet a choisi face à la capacité de courbettes de nombreux élus du pays autour de lui, de répondre par la violence à une mobilisation solidaire et pacifiqu

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Pages

« < 4 5 6 7 8 »