Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Cosette, un navire qui a transporté par le passé des fûts radioactifs, a été coulé au large de Saint-Pierre, la ville classée d'Art et d'histoire.

Personne ne donnnera aux femmes l'égalité. Elles ont tout obtenu par la lutte et elle doivent continuer à se battre.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Poste distribue des masques p

L’affaire des violences policières infligées au jeune militant anti-Chlordécone, Kéziah Nuissier, le 16 janvier 2020 devant le commissariat de Fort-de-France, entrera d

Au nom de la Confédération des Moyennes et Petites entreprises, Manuel Baudoin fait des propositions pour affronter la seconde vague de la pandémie du Covid 19 en Martinique, où les décisions appar

Il aura fallu la mobilisation de l’Assaupamar rejointe par d’autres militants écologistes et activistes, pour que le maire de Schœlcher sache que dans sa ville on massa

Le Secrétaire Général de la CGTG, Jean-Marie Nomertin, a été convoqué à la gendarmerie le samedi 17 octobre dernier.

Pages

1 2 3 4 5 »