Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le président de la Bolivie, Evo Morales, a confirmé lors d'une réunion à la Paz avec des diplomates boliviens, que le Pape se rendra dans son pays en 2015, sans préciser la date.

 

Evo Morales a abordé la question en soulignant le rôle important joué par le pape Francois, comme médiateur entre les États-Unis et Cuba, pour permettre le rétablissement des relations diplomatiques.

« Nous espérons qu'il pourra également nous accompagner dans les questions internationales », a déclaré le président bolivien.

Evo Morales a rencontré récemment des représentants de la Conférence épiscopale bolivienne (CEB), pour discuter de la visite du Pape.

L'archevêque de La Paz, Edmundo Abastoflor, a annoncé jeudi qu'une commission du Vatican arrivera bientôt en Bolivie pour analyser les lieux que pourra visiter le Pape.

Le chef de l'Etat bolivien et le Pape ont participé au Congrès mondial des mouvements populaires à Rome en octobre dernier et ils ont ensuite partagé un repas à la résidence papale. Le contenu de cette rencontre n'a pas été révélé.

La dernière visite d'un pape en Bolivie a été faite par Jean-Paul II en 1988.

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Depuis la tentative de putsch du 15 juillet en Turquie, le pouvoir en place mené par le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan qui a instauré l’état d’urgen

Une enquête mondiale sans précédent sur une fuite massive de documents secrets du cabinet d'avocats panaméen, Mossack Fonseca & Co.

Le Parti socialiste brésilien (PSB) a officiellement nommé la défenseure de l'environnement de renommée internationale, Marina Silva, comme sa nouvelle candidate à la p

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

Des faits de maltraitance sur une enfant dans un centre de protection de l’enfance, ont é

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

Pages

« < 2 3 4 5 6 »