Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le président Donald Ramotar a appelé lundi les Guyaniens de tous les horizons à s'unir pour la réussite socio-économique du pays, à l'occasion du 45ème anniversaire de son indépendance. Dans un message à la nation, Donald Ramotar, qui devra affronter l'élection générale le 11 mai prochain, a déclaré qu'il est important de « rappeler et saluer l'héroïsme, les sacrifices et l'abnégation de notre peuple, qui a permis à tous de vivre dans cette démocratie forte et dynamique.»

« Nous nous souvenons et nous saluons nos frères et sœurs du pays et nos amis à travers le monde, dont la solidarité nous a permis de vaincre le colonialisme et d'établir cette République. Tous, à travers leurs luttes déterminées, ont assuré au Guyaniens d'aujourd'hui, plus qu'à n' importe quel moment d'avant, de jouir du droit de vivre dans un pays juste, uni et prospère.» 

Il a ajouté, nous avons besoin de tous les ressortissants de notre pays pour construire une vie meilleure pour tous, pour « travailler en étroite collaboration avec tous les secteurs de notre société ».

« Nous renouvelons notre engagement en ce 45e anniversaire de notre République et nous sommes également fiers de célébrer le progrès que nous avons accompli depuis 1970 et plus encore depuis 1992, vers une vie meilleure pour tous et une société plus unie. Nous renouvelons notre engagement en sachant qu'aujourd'hui est mieux qu'hier et que demain apportera encore plus de joie qu' aujourd'hui.»

Ramotar a déclaré que depuis que son Parti progressiste populaire civique (PPPC) est arrivé au pouvoir « nous avons contribué à restaurer la dignité de tous les Guyaniens à travers l'accès aux services de base auparavant refusée,  à ouvrir les portes de l'éducation, à rendre possible les opportunités économiques qui ont été créés. L'accélération de la croissance économique de notre pays a crée des ressources pour l'amélioration de la vie de toutes nos communautés. Nos politiques et nos programmes sont tous basés sur la recherche d'une société juste dans laquelle les individus et les communautés sont libres de pratiquer leurs croyances, leurs traditions et leurs cultures, sans crainte.»

Le président a ajouté que le gouvernement est « conscient que certains des héritages du passé continuent de défigurer notre nation. Nous n' avons pas entièrement éliminé le cancer de la pauvreté de notre société, mais nous nous dirigeons lentement vers la construction d'une société véritablement égalitaire. Nous avons encore des défis à surmonter.

Nous renouvelons notre promesse d'une vie meilleure pour tous, nous devons travailler ensemble. Je vous invite donc tous les Guyaniens, à renouveler notre engagement à travailler ensemble sur les grands défis de notre pays.

« Compagnons Guyaniens, nous devons nous consacrer à la construction d'une nation cohésive, toujours travailler pour créer une identité commune de Guyaniens, unis dans la diversité, unis par la même vision de créer une société harmonieuse, fondée sur des valeurs universelles.» 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Quel esprit mauvais hante le Campus Caraïbéen des Arts pour qu’en séance plénière du Conseil Régional,  les mots qui ne sont pas dits,  provoquent des transes dans l’hémicycle ?

Depuis quelques semaines les insultes pleuvent sur Daniel Marie-Sainte, porte parole du Groupe de élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants au Conseil Régional de Ma

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »