Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité
Stanislas Cazelles Préfet de Martinique

Le Coronavirus ne circule pas seul il circule avec les atteintes à nos libertés, en pire en Martinique

 

Chers amis, lecteurs de FREEPAWOL.COM et de ma page Facebook Pawol Freepawol, je vous prie de croire que je ne parle pas au nom de ma petite personne. Je parle de liberté !

Ce qui s’est dit hier 11 avril 2020 à la Préfecture concernant FREEPAWOL qui serait « inconnu », est grave. 

Grave d’entendre cette personne qui au nom de la Préfecture explique que les journalistes qui « peuvent travailler » avec eux sont choisis.

Grave pour la démocratie dans sa manière d’être pensée et écrasée en colonie.

Très grave par le silence des journalistes, des politiques, des intellectuels, le silence de trop de citoyens, qui accompagne ces actes de l’Etat français qui cherche à discréditer le travail de journalistes trop libres, mais pire, la liberté de la presse dans notre pays.

A chacune, chacun de savoir si nous nous considérons comme des êtres libres, ayant des droits...

J’observe le silence complice face à ces atteintes à liberté de la presse.

J’observe ce silence que l’Etat français traduit évidemment comme une acceptation d’une presse aux ordres, comme une acceptation du mépris historique pour nos populations des dits outre-mer.

Je pense à ces mots du pasteur Martin Niemöller ( 1892–1984) écrits sur la lâcheté des intellectuels allemands au moment de l'accession des nazis au pouvoir et des purges qui ont alors visé leurs ennemis, un groupe après l'autre :

« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

 

Ne me dites pas bonnes Pâques, ne me dites pas bon confinement…

Mon pays est enfermé dans le pire confinement, celui de la lâcheté !

Bonne journée aux résistants, à celles et ceux qui se lèvent, qui osent condamner les atteintes à leur liberté !

Je ne peux conclure sans remercier Victor Montlouis-Bonnaire du média Makac-la qui, même s’il ne partage pas toutes mes opinions, a eu le courage de poser la question de l’exclusion de FREEPAWOL aux conférences de presse de la préfecture.

Aucun « journaliste » ne l’avait fait avant lui !

Des conférences de presses destinées à rendre compte de l’évolution du Coronavirus dans notre pays, de la santé des Martiniquais.

Ainsi la Préfecture de Martinique choisit celles et ceux qu’elle définit comme des agents de communication ou journalistes, qui peuvent assister à ses conférences de presse concernant des sujets d’intérêt général, concernant les Martiniquais.

Je serai journaliste et libre jusqu’à ma mort, alors pour me faire taire vous n’aurez d’autres choix que celui d’accélérer le jour ou je partirai dans les étoiles, qui retomberont pour entretenir le feu de la liberté !

 

Lisa David 

Carte de presse N° 75000

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre Édouard Philippe est venu devant la réprésentation nationale ce mardi 28 avril 2020, pour informer du plan de déconfinement pensé et imposé par le P

Un collectif de plusieurs associations s'est mobilisé le samedi 9 juin pour attirer l'attention des autorités sur le désastre sanitaire qui touche la Martinique avec l’

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »