Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le gouvernement de la République dominicaine reste sourd aux condamnations qui arrivent de nombreux pays et d' organisations des droits de l'homme. Il continue à mettre en oeuvre sa polique raciste et xénophobe qui a déjà conduit 12.000 personnes souvent d'origine haïtienne, ou nées dans le pays, à le quitter volontairement. Le CNCP (Conseil National des Comités Populaires) « exprime son entière solidarité au peuple Haïtien et invite tous les Martiniquais et toutes les Martiniquaises à manifester leur soutien à celui-ci , sous toutes les formes possible.»

 

DECLARATION DU CNCP

RELATIVE A LA POLITIQUE XENOPHOBE  DES AUTORITES DE LA REPUBLIQUE DOMINICAINE

(30 juin 2015)

 

Le CNCP condamne avec la plus grande fermeté les expulsions des immigrés haïtiens et les mesures prises par les autorités de la République Dominicaine, en violation flagrante des droits humains et du droit international, pour rendre apatrides les Dominicains d’ascendance haïtienne.  

Le CNCP dénonce le silence  et la complicité objective des pays occidentaux qui sont si prompts, par ailleurs, à prendre des sanctions injustifiables contre les pays progressistes qu’ils veulent déstabiliser.

Le CNCP salue l’importante implication des organisations politiques, des mouvements populaires et de l’Organisation de Défense des Droits de l’homme qui, en République Dominicaine, se mobilisent dans le soutien et la solidarité aux immigrés et aux Dominicains d’ascendance haïtienne. Nous  constatons  que les forces réactionnaires, dont le but est de semer la division entre les peuples frères de la Caraïbe, n’en font aucun écho.

Comme sur toute la surface de la planète, les classes dominantes dominicaines qui s’adonnent au saccage social, font des immigrés leurs boucs émissaires.  

Le CNCP réaffirme sa conviction que c’est par l’unité de tous les opprimés et par le combat solidaire contre l’exploitation et les injustices que nos peuples parviendront à un mieux-vivre pour tous.

Le CNCP exprime son entière solidarité au peuple Haïtien et invite tous les Martiniquais  et toutes les Martiniquaises à manifester leur soutien à celui-ci  sous toutes les formes possible.

 

Pour le CNCP :

Le Président, Jean ABAUL

Le  Porte parole, Alain LIMERY

Le  Responsable aux affaire extérieures, Robert SAE

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le TCSP qui n’en finit plus d’être opportunément essayé, a été mis en circulation sur les routes où les travaux commencés depuis nanni-nanan ne sont toujours pas achevé

Au Port de Fort-de-France hier soir, une soixantaine de militants écologistes ont été violemment bousculés, trainés par des gendarmes déchaînés. Ces militants n'étaient

Le cri est apparu sur Facebook où son auteure Karine Varasse, une jeune femme martiniquaise de 40 ans, fait le buzz ce matin.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

Pages

1 2 3 4 5 »