Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le maire de la ville du Lamentin, Pierre Samot,  est à 80 ans le candidat le plus âgé en Martinique, pour ces élections municipales de mars 2014. Ce dissident communiste élu depuis 1989,  veut-il laisser sa ville en héritage à sa famille ?  En 1998, le maire du Lamentin a été condamné à deux ans de prison avec sursis, 70.000 francs d'amende et deux ans d'inéligibilité pour « « corruption, trafic d'influence et favoritisme » dans une affaire de passation de marchés publics. Il est revenu aux affaires, confortablement réélu. Est-ce une raison pour qu’il se soucie peu des règles du Droit ?

Après plus de 20 ans de règne à la tête de la deuxième ville du pays, on peut s’étonner qu’il ne connaisse pas encore les dispositions du Code électoral,  ou qu’il n’ait pas un bon juriste, un bon avocat pour le conseiller.

Daniel Marie-Sainte, élu de l’opposition au conseil municipal et candidat aux municipales,  dénonce dans un communiqué,  la présence de la fille et du frère du maire sur sa liste. On pourrait s’attendre à plus de rigueur de la part d’un responsable politique qui compte parmi les membres de son Parti « Bâtir le Pays Martinique »,  la Présidente du Conseil Général et le premier vice-président. 

Communiqué

DES INCOMPATIBILITÉS DANS LA LISTE DE PIERRE SAMOT

L’article L238 du Code électoral 4ème alinéa dispose que :

« Dans les communes de plus de 500 habitants, le nombre des ascendants et descendants, frères et sœurs, qui peuvent être simultanément membres du même conseil municipal est limité à deux.

Or sur la liste de Bâtir le Pays Martinique intitulée : « LE LAMENTIN TOUJOURS » :

               -  Pierre SAMOT est en première position.

               -  Fred SAMOT qui est son frère, est au 11ème  rang,

               -  Christina JOSEPH-MONROSE qui est… sa fille, se trouve au 12ème rang

Ils sont donc trois de la même famille sur la liste !

Une telle main mise sur les affaires de la ville par une même famille n’est pas permise.

Une telle situation est interdite par la loi !!!

Que disent les autorités préfectorales chargées du contrôle de légalité ?

                                                               Daniel MARIE-SAINTE

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Catherine Conconne, Première vice-présidente PPM du Conseil Régional de Martinique, adjointe au maire de Fort-de-France, en charge de la sécurité de la capitale,  vient d’être co

A la veille des élections municipales, tous les coups sont permis.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

Pages

1 2 3 4 5 »