Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Alors que la Tour Lumina est plongée dans l'obscurité,  faute d'occupants,  les projecteurs de la justice se tournent vers elle. Depuis quelques semaines les inspecteurs du SRPJ fouillent dans les dossiers de ce projet dans lequel la mairie de Fort-de-France faisait grimper tous ses espoirs. La justice a pour instructions de ne pas seulement s'occuper de la petite délinquance, les affaires financières sont aussi auscultées pour s'attaquer à la délinquance en col blanc. Il est à parier que nous reviendrons bientôt sur cette affaire.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Dans le cadre des crédits immobiliers et des crédits à la consommation, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance "emprunteur" permettant de couvrir les risques de décès ou

La présidente de l'Université des Antilles-Guyane, Corinne Mencé-Caster, a saisi le CNESER (Conseil National de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche) pour obtenir le dépaysement des procédur

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »