Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un homme pendu sur une place publique, parce qu'il est Haïtien. Le racisme anti-Haïtien atteint les sommets de l'horreur à Saint-Domingue, ce pays touristique qu'il va bien falloir se décider à boycotter.

L’homme, un cireur de chaussures, a été retrouvé mercredi avec de multiples coups, pieds et poings liés,  pendu à un arbre sur une place publique, non loin d’un hôpital où il exerçait son activité.

Des manifestants on brûlé un drapeau haïtien le même  jour pour dénoncer la passivité du gouvernement dominicain face à ce qu’ils qualifient d’invasion des étrangers. 

Des images de télévision à Saint-Domingue :

https://www.youtube.com/watch?v=kmigDF2WsG4#t=17

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Au moins sept personnes, principalement des étudiants, ont trouvé la mort après qu’un minibus ait plongé dans la mer à Rockguter, une zone entre Owia et Fantaisie sur la pointe nord-est de St Vince

Ce n’est pas souvent que la presse de la Caraïbe anglophone s’intéresse à la Martinique.

Plus d'une semaine après que trois personnes aient été tuées lorsque le feu a éclaté à bord, le navire de croisière, Insignia, a quitté le Port de Castries jeudi soi

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Ce courrier signé d'Yves Hayot le 11 février 1992 à l'atention de Louis Mermaz, ministre socialiste de l'agriculture de l'époque, n'a plus de secret pour personne.

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pages

1 2 3 4 5 »