Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

L’incendie qui s’est déclaré dans un local technique du CHU de Guadeloupe hier en milieu d’après d’après-midi, a privé l’hôpital de nombreux espaces de soins. Une évacuation massive de patients a été immédiatement organisée. Ils ont été transportés dans les différents établissements de soins du pays. Aujourd’hui il faut trouver des solutions pour la sécurité des patients en situation d’urgence, d’autant que ce malheureux événement prive la Guadeloupe de bloc chirurgical, de services de réanimation et de soins intensifs. Le CHU de Martinique se prépare à accueillir de nombreux patients qui arriveront de Point-à-Pitre aujourd’hui, par avion militaire.

Le Préfet de Guadeloupe a annoncé ce matin sur Twitter que des patients étaient déjà transférés en Martinique. Le CHU dont l'état « hôpital en tension » a été déclaré, est en attente de l'afflux d'autres malades qui arriveront en Martinique par avion militaire dès le milieu de la journée. 



L'avion (un CASA) qui transportera les patients de Guadeloupe, ici en préparation à Fort-de-France.

La tâche ne sera pas facile,  les difficultés quotidiennes de nos hôpitaux sont connues, mais comme dans les autres situations de crise, les personnels administratifs et surtout médicaux y feront face. La solidarité dans nos îles de la Caraïbe s'appliquera encore.

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Selon l’OMS,  Le Guyana est le pays où l’estimation du taux de suicide était la plus élevée en 2012 dans le monde avec 44,2%. Le Suriname arrive en sixième position.

Le médecin missionnaire américain, qui avait été traité avec succès pour Ebola contracté en Afrique,  est de retour à l'hôpital pour une infection des voies respiratoir

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »