Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Carifiesta, le plus grand événement culturel et artistique dans la Caraïbe, propose toutes les formes d'expression de l'Amérique latine et des Caraïbes depuis 1972. Haïti se prépare à accueillir du  21 au 30 Août 2015, ce festival multiculturel et international majeur qui attire de plus en plus de pays d'autres continents. 

Les manifestations de la 12ème édition de Carifiesta se dérouleront dans cinq villes de l'île : Port-au-Prince, Jacmel, Cap-Haïtien, Gonaïves et Cayes où toutes les disciplines seront à l'honneur : la danse, la cuisine, la mode, le cinéma, les arts visuels, la littérature, la musique, le théâtre, les arts et l'artisanat.

Les 14 pays membres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), dont Haïti, ont pris toutes les mesures nécessaires pour que cette nouvele édition de l'événement culturel et artistique, soit une réussite.

Des accords ont été conclus avec les hôtels pour que les invités bénéficient de forfaits spéciaux pendant le festival, qui a bénéficié d’un financement gouvernemental et de sponsors privés.

Pendant dix jours, la Fiesta sera en Haïti.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les samedi 21 et dimanche 22 mai, la Collectivité Territoriale de Martinique vous convie à la commémoration de l’abolition de l’esclavage à l’Hôtel de la CTM, aux Domaines de Fonds Saint-Jacques et

Ils seront une vingtaine d'artistes martiniquais à s'envoler ce jeudi 20 août vers Haïti, pour partciper au 12 ème CARIFESTA, l'évènement culturel de la Caraïbe. 

Pour cette année 2014, sa majesté Vaval s’est mise dans la peau du moustique Aedes aegypti,  vecteur de la dengue et du chikungunya qui se répand depuis quelques semaines dans le

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »