Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Notre site d'information a été piraté par les adversaires de la presse libre. Pendant trois jours les interruptions se sont succédées. Nous avons pris des mesures pour mieux le protéger des attaques et nous revoilà. Plus que jamais nous sommes décidés à nous inspirer de cette citation d’Albert Londres :

« Notre métier n’est pas d’être pour ou contre, non plus que de faire du tort. Il est de porter la plume dans la plaie ».

Nous porterons la plume dans la plaie !

Nous tenons à remercier nos lecteurs qui ont largement partagé nos articles sur les réseaux sociaux, en forme de résistance,  pour signifier à nos adversaires que la liberté de la presse est un bien précieux et qu'ils y tiennent. 

Chers lecteurs, merci pour votre solidarité,  merci pour la confiance. Nous nous engageons à toujours la mériter avec des informations de qualité.  Freeepawol paraît sur la toile depuis seulement 6 mois, il deviendra grand, avec vous. 

il n’y a pas de démocratie sans presse libre.

Lisa David

 

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Au Campus Caribéen des Arts, on ne dit pas encore tout, mais le climat destructeur installé par les dirigeants politiques et administratifs commence à faire des vagues.

La Région annonce que le financement du Très Haut débit est acquis.

Depuis quelques semaines les insultes pleuvent sur Daniel Marie-Sainte, porte parole du Groupe de élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants au Conseil Régional de Ma

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »