Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Qui l'a osé avant eux ?  Ils l’ont fait. Les agriculteurs ont bloqué la route de Didier à hauteur de la résidence préfectorale, bien décidés à se faire entendre du Président de la République Emmanuel Macron, qui doit y venir pour un diner.  Les autorités ont tenté une petite intimidation en faisant venir une dépanneuse, mais aucun des véhicules mis en travers de la route n’a été enlevé. Il est vrai qu’on ne se comporte pas agriculteurs comme avec des étudiants ou des écologistes. Pour éviter que la colère gronde, un rendez-vous est pris avec une délégation de dix personnes à 19h en préfecture. Manifestement le Président de la République n’a pas su entendre le président de la Chambre d’Agriculture, Daniel Berthome, à Saint-Pierre ce midi, devant les caméras. Pour les écouter c'est un conseiller qui n'a aucune fonction dans l'agriculture qui leur a été envoyé. Il ne faut pas rigoler quand même !

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politi

La Collectivité Territoriale de Martinique a décidé d’inaugurer le Pont du Prêcheur, ce jeudi 21 décembre, sans associer la municipalité à l’organisation de l’événement

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes.

La Confédération Générale des Travailleurs Martiniquais (CGTM) appelle à la grève ce vendredi, pour une augmentation générale des salaires des travailleurs du secteur p

Sur la Rocade de Fort-de-France, le radar situé dans le sens Schoelcher vers le Lamentin est habillé d'un gilet jaune.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible.

Pages

1 2 3 4 5 »