Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Lundi 2 juin 2014, le Conseil d’Etat examinait le recours de la société EDF tendant à la condamnation de l’Etat à lui verser une provision de 10 millions d’euros au titre du renchérissement de l’approvisionnement en fioul lourd des centrales de production de la Martinique.

En Martinique, EDF est le gestionnaire du système électrique et aussi le principal producteur par la fourniture de 95% des besoins de l’île. EDF Martinique dispose ainsi de deux centrales thermiques :

  • La centrale de La Pointe des Carrières dispose de 2 moteurs diesel lents d’une capacité de 40 mégawatts fonctionnant au fioul lourd pour la production de base et de 2 turbines à combustion d’une capacité de 20 mégawatts actionnées aux moments de forte demande.
  • La centrale de Bellefontaine dispose de 10 moteurs diesel d’une puissance unitaire de 20 mégawatts fonctionnant également au fioul et d’une turbine à combustion d’une capacité de 23 mégawatts actionnée aux moments de forte consommation. Actuellement en travaux, la nouvelle centrale sera, à l’issue, équipée de 12 moteurs diesel, pour une puissance totale installée d’environ 220 MW (contre 160 MW actuellement).

En Martinique, les systèmes électriques insulaires sont de petite taille et structurellement déficitaires. Grâce à la péréquation tarifaire, un consommateur d’outre-mer paie son électricité au même tarif qu’en métropole. Si la loi du marché régulait le prix de vente de l’électricité, celui-ci serait 2 à 4 fois plus cher.

 

      Source :  http://www.comptes-publics.fr

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L’article de Médiapart, concernant les détournements de fonds européens, de millions d’euros,  constatés par la Cour des Comptes dans la gestion du CEREGMIA,  a fait le buzz sur les réseaux sociaux

Publicitaire, Roger De Jaham n'a pu rester silencieux face à cette indécente et imbécile publicité.

La météo annonce : "Une masse d'air humide et instable va transiter par notre île au cours de la journée de jeudi 20 novembre.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »