Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

En Martinique comme partout ailleurs sur le territoire français, l’annonce surprise du Président de la République mettant fin au confinement le 11 mai 2020,  n’a pas provoqué de cri de joie, aucun citoyen ne pouvant supporter de vivre en liberté surveillée. A l’anxiété provoquée par la pandémie et deux mois d’assignation à résidence sous peine de sanctions, s’ajoute avec ce déconfinement surprise, la peur de la contamination, tellement la reprise du travail et l’ouverture des écoles se font sans préparations. Le sentiment d’insécurité est au plus haut après les annonces contradictoires et les mensonges du gouvernement, qui ont détruit la confiance. C’est dans ses conditions que ce lundi 11 mai, les Martiniquais subiront un des nombreux effets collatéraux de l’amateurisme de ce gouvernement, puisque les transports ne reprendront que progressivement « au regard des contraintes d’exploitations qui découlent des prescriptions gouvernementales.» Dans un communiqué, Martinique Transports informe les passagers que des aménagements sont à réaliser dans les véhicules et les navires, aux points d’arrêts mais aussi dans les gares routières et maritimes pour répondre dans un temps, très court, à toutes ces recommandations.

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Le Premier ministre Édouard Philippe est venu devant la réprésentation nationale ce mardi 28 avril 2020, pour informer du plan de déconfinement pensé et imposé par le P

Selon les chiffres de l'Agence Régionale de Santé de Guyane, qui annonçait mardi 2.593 cas confirmés de Covid-19, 8 décès et 15 patients en réanimation, la situation sanitaire continue à se dégrade

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Pages

1 2 3 4 5 »