Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

C’est un jeune homme souriant  et avant même qu’il ait esquissé deux pas de danse, il vous entraine dans la bonne humeur. Parti en France poursuivre ses études, Gil a trouvé le temps pour sa passion, la danse. Après avoir exercé son talent comme danseur au Cabaret cubain, Mozaïk tropical, implanté à Marseille, retour au pays où il a créé « CUBAILE », un temple de la danse. Danseur et professeur de danses cubaines il enseigne la Salsa mais aussi des danses plus traditionnelles : Son montuno, rumba, Cha Cha Cha. A « Cubaile » créé depuis huit ans, les danses brésiliennes et afro-brésiliennes ont aussi leur place. Mais inutile de tout raconter, les professeurs de danse seront à la disposition du public, à l’occasion d’une journée porte ouverte ce samedi 5 novembre, de 14h30 à 18h30. Inutile d’ajouter que la kizomba est la danse la plus prisée. Il faut dire que les cours sont assurés par deux magnifiques danseurs, Melissa et Michael, dont la patience exemplaire est appréciée des élèves. Assez dit, Gil et ses collaborateurs vous attendent au 10 route de Balata.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

« Alfred Marie-Jeanne une traversée verticale du siècle » sera présenté au cours d'une soirée littéraire à la bibliothèque Schloelcher, jeudi 19 mars à 18h30, en présence des auteurs, Raphaël

Depuis le 30 septembre et jusqu’au 15 février prochain, le Centre Pompidou propose, pour la première fois, une rétrospective des œuvres de Wifredo Lam, le peintre

Le groupe Kwaxicolor qui devait participer au Gran Chawa, organisé par l'Asociation "Mi Nou la" et pas la mairie de Fort-de-France, ne veut pas laisser travestir la réa

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Par un courrier daté de mardi 2 juin, le Préfet Philippe Gustin et le Recteur Mostafa Fourar ont envoyé aux maires de Guadeloupe une mise en demeure de rouvrir les éco

Le mouvement International contre le Racisme invite la population à un « Gwan Sanblé, ce samedi 06 juin à 09 sur la Savane (à côté de la statue de Joséphine) contre le racisme, la négrophob

Les déclarations des élus et responsables politiques qui ont suivi la destruction des statues de Victor Schloelcher à Fort-de-France et à Schoelcher ce 22 Mai 2020, ont

Si les indignés de la destruction des statues de Victor Schloelcher se comptent à la pelle, on les a peu ou pas du tout entendus pour critiquer l’affiche indigne publié

Pages

« < 1 2 3 4 5 »