Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Au 7ème Sommet des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'AEC (Association des États de la Caraïbe), Alfred Marie Jeanne a été reçu à Cuba avec tous les honneurs réservés à un chef d’Etat. Les images de la cérémonie d’accueil du Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, marchant sur le tapis rouge cubain, ont fait le tour des réseaux sociaux où les militants de son mouvement, ses proches et alliés n’ont pas boudé leur plaisir. Mais sur la toile d'autres expriment leur déception ou leur colère après la déclaration d'Alfred Marie-Jeanne concernant les réparations du crime de l'esclavage : « Pour moi, Un crime reste un crime,
 quelle que soit la peine infligée,
 quelles que soient les réparations demandées,
 quel que soit le dédommagement accordé. 
Un crime reste un crime.
 En quoi un dédommagement peut-il réparer un crime ? » Une position que le Président du Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM) a toujours défendue, mais qui risque de faire débat dans la Caraïbe où la CARICOM soutient le mouvement des réparations. Au mois de mars dernier, les 15 membres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) ont envoyé une lettre officielle à la Grande-Bretagne, demandant réparation pour l'esclavage. Egal à lui même Alfred Marie-Jeanne ne s'est pas renié.

 

 

La déclaration concernant les réparations du crime de l'esclavage qui enflamme les réseaux sociaux 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Député de Guadeloupe, Ary Chalus, aurait préféré que le dispositif de défiscalisation soit prorogé jusqu’en 2025, ce qui n'est pas possible explique t-il « à cause d

Après l'alliance annoncée mardi par le « Gran Sanblé », liste conduite par Alfred Marie-Jeanne et celle de Yan Monplaisir, « Ba péyi-a An Chans », le monde politique es

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »