Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Il y a des annonces comme ça, qui vous éclaire une journée. Apprendre que la sociologue Juliette Sméralda a immortalisé dans un livre, Albè Ti Sirè, plongera dans la joie des milliers de Martiniquais. L’animateur du matin de la radio de service public, RFO (devenue Martinique 1ère), a su gagner le cœur des auditeurs, tellement sa voix transperçait cloisons et murs pour apporter la bonne humeur et la gentillesse qui le caractérisaient. Dans l’émission « Jou ouvè », sa voix réveillait dans les campagnes et dans les villes du pays. Elle s’est éteinte le 24 Janvier 2007. A la Bibliothèque Schoelcher, ce vendredi 21 octobre, à 18h, le livre en hommage à l’animateur de « Jou ouvè » sera présenté au public. Parions qu’entre les ouvrages déjà installés sur les étagères de ce magnifique bâtiment du savoir, on entendra encore monter l’irremplacable voix d’Albè Ti Sirè.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le mouvement de grève, lancé jeudi 20 mars à l’Université de Guadeloupe par l'intersyndicale (FSU, SPEG-Sup, Unsa Éducation et A&I Unsa) ne fait pas l’unanimité au sein de la

Steve Gadet nous ouvre encore son carnet de voyage en Haïti. Un visiteur parti pour enseigner et qui apprend avec une grande humilité.

Vendredi 27 juin 2014 des manifestants ont marché jusqu’à la tombée de la nuit pour protester contre la mauvaise gouvernance et la corruption.

Pages

« 245 246 247 248 249 »

Articles récents

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Pages

« < 244 245 246 247 248 »